• ceux

     

     

    ceux qui perdent la vie sur les quais / ceux qui perdent le sens du temps à se perdre dedans / ce qui perdent le léger, et les herbes dehors sont gelées /ceux qui perdent l’idée d’autres visages qu’ils n’auraient pas frôlés, auraient eu peur, auraient eu faim de le faire aussi, ceux qui perdent l’espace / ce qui perdent le fil, il est mêlé au centre, et si tu tires dessus est-ce toi que tu détricotes ? / ceux qui entendent tousser la nuit et s’inquiètent, perdent sommeil / ceux qui perdent leur paquet de kleenex / ceux qui perdent l’élan, il était où, on l’avait bien rangé quelque part / ceux qui perdent de vue se cherchent passent par l’autre versant se cherchent refusent de se perdre de vue s’attendent s’aperçoivent sur le trottoir / ceux qui perdent espoir, ceux qui perdent pied, ceux qui perdent ce bracelet vous savez d'où il vient, ceux qui le disent, ce qu’ils disent

     

     

    -À L'INTIME-

    « deux rêvescut-up-TL »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    brigitte Celerier
    Lundi 24 Janvier 2011 à 09:41

    ceux qui perdent tant après avoir tant perdus, qu'allégés ils se perdent

    2
    Lundi 24 Janvier 2011 à 11:16
    femme de liens vous êtes / le bracelet est bien chez vous / s'il bouge encore je saurai alors d'où il viendra / et si l'élan se perd je sais à qui penser, il est bien rangé chez vous non?
    3
    Lundi 24 Janvier 2011 à 11:23

    comme on se range bien les unes chez les autres, légères et lourdes, toujours de la place pour se poser se reposer sur paumée et au semenoir

    (et en plus, j'apprends aujourd'hui que je peux coller des liens sous les mots en commentaires, marvelouze techniefficacité :-))

    4
    Lundi 24 Janvier 2011 à 12:05

    j'aime ce verbiage qui n'en est pas :)

    5
    Lundi 24 Janvier 2011 à 16:50
    Pierre R. Chantelois

    y aurait-il une novlangue qui naîtrait de l'imaginaire de l'auteure et de ses correspondantes... À suivre.

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :